Inscrivez-vous à la Newsletter

La route de l'énergie

Rechercher


Derniers commentaires

Torck (EDF et la transit…): et pourquoi est-ce EDF qui doit être l’acteur majeur de la transition énergétique? Et la liberté d’en…
Wetzel (COP 21 : le grand…): Nous y avons cru et nous avions raison ! après avoir consulté mes chiffres de production du 01 janvie…
Wetzel (Solaire en Nord 1…): Déjà 10 ans, nous y avons cru et nous avions raison ! Et pour confirmer cela : après avoir pris conna…
ROSSIGNOL (Arnaque, vous ave…): Moi même victime du photovoltaique par la société Groupe Solaire de France qui fait de la publicité s…
BERMEJO Paul (La Route de l’Ene…): Avec un ami, nous souhaitons participer à la route de l‘énergie des 26 au 29 septembre prochain. Nous…
Doucet Teddy (Une centrale phot…): Bonjour, ayant participer à l’installations et aux montages de ce site de panneau solaire , je trouve…

« Les citoyens disent O… | Accueil | Le chiffre du mois : … »

EDF et la transition énergétique

Débat à l'Assemblée Nationale

Jeudi 11 février 2016 à 17:12

Le député EELV Denis Baupin a questionné Mme la Ministre Ségolène Royal à l’Assemblée Nationale le 12 janvier dernier. Aux interrogations précises du député, la Ministre donne des réponses vagues qu’on peut interpréter comme un aveu d’impuissance. 


 D. Baupin a rappelé que le gouvernement a prévu d’installer 25 GW  d’énergies solaire et éolienne d’ici 7 ans dans le cadre de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie. Il a noté que, de son côté, EDF prévoit un total d’équipements semblables de 5 GW pendant 15 ans. Le constat est simple : l’ambition d’ EDF est 10 fois moins importante que celle du gouvernement. On doit donc constater que l’Etat, actionnaire principal de cette entreprise, ne semble pas influer sur ses investissements. EDF reste frappée de “nucléarite” aiguë avec des projets pharaoniques de plusieurs dizaines de milliards pour les prochaines décennies. Pendant ce temps des investisseurs chinois et canadiens n'hésitent pas à s’engager dans le solaire et l’éolien en France et dans le monde, de grandes entreprises énergétiques se développent par les énergies renouvelables. EDF semble rater le coche de la transition énergétique, pourquoi ?


Mme la Ministre a répondu qu’ EDF devait être l’opérateur majeur de la transition énergétique. Actuellement il contribue à hauteur de 10 à 15 % à l’installation d’énergies renouvelables. Il faut aller beaucoup plus loin et grâce au changement de gouvernance dans cette entreprise, ce grand opérateur de l’énergie entrera dès cette année beaucoup plus volontairement et plus puissamment dans la transition énergétique et les énergies renouvelables.


Nous voulons bien croire Mme Royal, mais le nouveau PDG d’EDF prévoit  la construction de 30 à 40 EPR à l’horizon 2050, ce n’est pas vraiment  le chemin de la transition énergétique.


Partagez sur :
  • email
  • Facebook
  • Google
  • LinkedIn
  • Twitter
Cet article a été lu 132 fois.

Commentaires
Torck

et pourquoi est-ce EDF qui doit être l’acteur majeur de la transition énergétique? Et la liberté d’entreprendre? Et l‘égalité des chances pour tous ceux qui veulent participer à cette transition? Quand l‘état restera-t-il neutre et juste arbitre (ou arbitre juste) dans les relations entre citoyens y compris quand certains de ces citoyens représentent de grands groupes?

Torck - 19-02-’16 09:57

Un ou plusieurs commentaires sont en attente de validation par un éditeur.



(champ optionnel)
(champ optionnel)
Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'association Solaire en Nord se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.
 

A propos

"Solaire en Nord" Association loi 1901 créée en 2005.
Cliquez ici pour plus de détails.

Archives

Catégories

Propulsé par PivotX - 2.3.6
 

Solaire en nord