Inscrivez-vous à la Newsletter

La route de l'énergie

Rechercher


Derniers commentaires

Torck (EDF et la transit…): et pourquoi est-ce EDF qui doit être l’acteur majeur de la transition énergétique? Et la liberté d’en…
Wetzel (COP 21 : le grand…): Nous y avons cru et nous avions raison ! après avoir consulté mes chiffres de production du 01 janvie…
Wetzel (Solaire en Nord 1…): Déjà 10 ans, nous y avons cru et nous avions raison ! Et pour confirmer cela : après avoir pris conna…
ROSSIGNOL (Arnaque, vous ave…): Moi même victime du photovoltaique par la société Groupe Solaire de France qui fait de la publicité s…
BERMEJO Paul (La Route de l’Ene…): Avec un ami, nous souhaitons participer à la route de l‘énergie des 26 au 29 septembre prochain. Nous…
Doucet Teddy (Une centrale phot…): Bonjour, ayant participer à l’installations et aux montages de ce site de panneau solaire , je trouve…

« Le chiffre du mois : … | Accueil | Photovoltaïque transf… »

Mariage du photovoltaïque et du thermique...

au service de l'autoconsommation

Mardi 22 mars 2016 à 10:06

Là où le photovoltaïque produit 100 kWh/m²/an, le solaire thermique permet d'obtenir 400 kWh thermique pour chauffer l'eau. Y a-t-il une autre voie pour le PV pour chauffer l'eau ? Si des développeurs ont eu l'idée d'associer un capteur thermique sous le capteur PV pour produire de l'eau chaude et au passage le refroidir améliorant sa production, ISM Energie a pris une autre voie. Focus.

ISM Energie a développé sa solution Véo pour l'autoconsommation pour l’utilisation et le stockage de l’énergie photovoltaïque, à destination de chauffage, eau chaude sanitaire...

Son principe de fonctionnement est d’utiliser automatiquement toute  l’énergie photovoltaïque produite qui n’est pas consommée par les appareils électroménagers, en transformant celle-ci en énergie thermique pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire ou toute autre application privée ou professionnelle nécessitant de l’eau chaude.

La machine mesure et recalcule à chaque instant l’énergie disponible (surplus) et ajuste sa puissance automatiquement en fonction des variations occasionnées par les marches/arrêts des appareils électroménagers et des passages de nuages.

Exemple, si à un instant donné, on a 6kW de puissance solaire à la sortie de l’onduleur photovoltaïque et que les appareils électroménagers consomment 2kW, le système utilisera les 4kW restants pour produire de l’énergie thermique qu’elle stockera dans un ballon tampon pour une utilisation immédiate ou ultérieure.

La charge du ballon de stockage est gérée par la variation de la vitesse de pompe optimisant la température de charge en fonction de la puissance disponible,  évitant le refroidissement du ballon lors des passages de nuages ou de commutations d’électroménagers.

Le système de puissance progressive s’adapte à la courbe solaire et permet d’exploiter pleinement les avantages de l’autoconsommation.

Les appareils électroménagers sont prioritaires, La machine peut prendre en charge la mise en marche des appareils électroménagers au moment le plus favorable.

Partagez sur :
  • email
  • Facebook
  • Google
  • LinkedIn
  • Twitter
Cet article a été lu 167 fois.

Commentaires


(champ optionnel)
(champ optionnel)
Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'association Solaire en Nord se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.
 

A propos

"Solaire en Nord" Association loi 1901 créée en 2005.
Cliquez ici pour plus de détails.

Archives

Catégories

Propulsé par PivotX - 2.3.6
 

Solaire en nord