Inscrivez-vous à la Newsletter

La route de l'énergie

Rechercher


Derniers commentaires

Torck (EDF et la transit…): et pourquoi est-ce EDF qui doit être l’acteur majeur de la transition énergétique? Et la liberté d’en…
Wetzel (COP 21 : le grand…): Nous y avons cru et nous avions raison ! après avoir consulté mes chiffres de production du 01 janvie…
Wetzel (Solaire en Nord 1…): Déjà 10 ans, nous y avons cru et nous avions raison ! Et pour confirmer cela : après avoir pris conna…
ROSSIGNOL (Arnaque, vous ave…): Moi même victime du photovoltaique par la société Groupe Solaire de France qui fait de la publicité s…
BERMEJO Paul (La Route de l’Ene…): Avec un ami, nous souhaitons participer à la route de l‘énergie des 26 au 29 septembre prochain. Nous…
Doucet Teddy (Une centrale phot…): Bonjour, ayant participer à l’installations et aux montages de ce site de panneau solaire , je trouve…

« Mariage du photovolta… | Accueil | Il fallait y penser, … »

Photovoltaïque transfrontalier

Est ce que l'herbe est plus verte dans le pré d'à côté ?

Mardi 22 mars 2016 à 10:07

Le soleil brille de la même façon chez nous que de l'autre côté de la frontière et lorsqu'on voit fleurir les installations, on se demande quelle est la recette de nos amis belges. Décryptage. Nous nous intéressons ici aux mesures prises en région wallonne, région frontalière qui nous est la plus familière.

De 2008 à 2014, le dispositif Solawatt y a permis de multiplier les installations. Autoconsommation et vente de la totalité de la production (certificats verts) ont rencontré le succès. Que du bonheur pour les propriétaires : un compteur vert pour les certificats verts (650 euros par an pour une installation de 2kWc), un compteur de consommation qui tourne à l'envers, des protections AC et DC mais pas trop, pas de frais de raccordement, c'est l'installateur qui prévient du raccordement et pas de TURPE. Tout cela pour une installation 30% moins chère qu'en France et sans risque d'infiltration. Mais finie cette situation qui a vu naître une bulle spéculative (ah, ça on connaît !) et un résultat mesurable : en 6 ans, 651 964 kWc installés pour 121 432 installations.

Depuis le 1er mars 2014, place à QUALIWATT

Solution technique retenue : centrale en sur imposition ou en intégration par des entreprises agréées (RESCERT). Les particuliers autoconsomment. Le surplus est injecté sur le réseau sans revente. Le compteur tourne toujours à l'envers (ici, pas de compteur électronique ni Linky, pour l'instant!).

QUALIWATT prévoit le versement d'une prime de compensation pendant 5 ans, prime recalculée tous les 6 mois en fonction du prix de l'électricité et du prix des installations (de l'ordre de 6000€ pour 3kWc installés). Exemple actuellement 209€/an/kWc avec un plafond de 628€/an (soit #3kWc). La date de mise en service détermine le montant appliqué de la prime. Un contrôle est effectué par un organisme agréé avant la mise en service, un point c'est tout.

Le mécanisme permet un temps de retour maximum de 8 ans. Pour mémoire, le prix du kWh électrique en Belgique est de 0,22€ ttc (tva 21%). Enfin,  rien en ce qui concerne le stockage pour l'instant sur le territoire.

Bilan 2 ans après sa mise en place : 4 291 installations en service (pour 12 000 prévues en budget) pour 23 418 kWc au 31/12/2015 (source CWAPE)

En savoir plus : www.cwape.be

Partagez sur :
  • email
  • Facebook
  • Google
  • LinkedIn
  • Twitter
Cet article a été lu 170 fois.

Commentaires


(champ optionnel)
(champ optionnel)
Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'association Solaire en Nord se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.
 

A propos

"Solaire en Nord" Association loi 1901 créée en 2005.
Cliquez ici pour plus de détails.

Archives

Catégories

Propulsé par PivotX - 2.3.6
 

Solaire en nord