Inscrivez-vous à la Newsletter

La route de l'énergie

Rechercher


Derniers commentaires

Torck (EDF et la transit…): et pourquoi est-ce EDF qui doit être l’acteur majeur de la transition énergétique? Et la liberté d’en…
Wetzel (COP 21 : le grand…): Nous y avons cru et nous avions raison ! après avoir consulté mes chiffres de production du 01 janvie…
Wetzel (Solaire en Nord 1…): Déjà 10 ans, nous y avons cru et nous avions raison ! Et pour confirmer cela : après avoir pris conna…
ROSSIGNOL (Arnaque, vous ave…): Moi même victime du photovoltaique par la société Groupe Solaire de France qui fait de la publicité s…
BERMEJO Paul (La Route de l’Ene…): Avec un ami, nous souhaitons participer à la route de l‘énergie des 26 au 29 septembre prochain. Nous…
Doucet Teddy (Une centrale phot…): Bonjour, ayant participer à l’installations et aux montages de ce site de panneau solaire , je trouve…

« Stockage de l’énergie… | Accueil | L'autoconsommation se… »

L'électricité renouvelable se met au gaz

Samedi 04 juin 2016 à 17:20

Le projet s'appelle « Jupiter 1000 ». Il ne relève plus d'une trouvaille d'un géo-trouvetout mais il s'agit bien de réaliser un démonstrateur de taille industrielle de la technologie "Power to Gas". Et ça se passe sur le Grand Port Maritime de Marseille à Fos-sur-Mer.

Vue du port de Marseille © Vincent - Wikimedia CC

Il s'agit de transformer l'électricité produite par des sources renouvelables, en hydrogène stocké ou injecté au réseau de distribution. Il pourra même être combiné à du gaz carbonique pour produire du méthane de synthèse. Entrée en service prévue en 2018. "Ce projet unique en France permettra d'étudier la validité technico-économique du procédé et de faire émerger une nouvelle filière de production de gaz renouvelable à l'horizon de 2030", annoncent les partenaires(*) de l'initiative.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Transformer les excédents d'électricité d'origine renouvelable (solaire photovoltaïque ou éolien) en hydrogène gazeux qui peut ainsi être stocké dans des cuves ou injecté sur le réseau de transport. L’hydrogéne est produit par électrolyse de l’eau, qui sépare les atomes d'oxygène de ceux d'hydrogène, il peut être ensuite directement mélangé au gaz naturel, à hauteur de 5 à 20 %. Avantage : le réseau de gaz français existe déjà sans investissement de complément, prêt à accepter le surplus d'énergie envisagé alors que le réseau électrique n'est pas dimensionné pour cela. "Le Power to Gas favorise le développement des énergies renouvelables en facilitant l'équilibrage des réseaux électriques", précisent les porteurs de projet. Enfin, cette solution permet de limiter l'importation de gaz naturel.. .tout bon pour la balance commerciale.

Se passer de centrales

GRTgaz, qui possède et exploite le réseau de transport de gaz naturel en France, estime à 50 TWh (soit la production annuelle de plusieurs centrales nucléaires) en 2050, le surplus de production électrique lié au photovoltaïque et à l'éolien, une production à stocker pour être utilisée au bon moment. Pour y parvenir, le développement du programme repose d'ici 2030, sur l'installation d'une centaine d'installations de 10 MW (dix fois celle de Jupiter 1000) pour convertir 3 TWh, avant d'atteindre le chiffre impressionnant de 1.000 installations en 2050, pour 20 TWh de production.

Puissance de ce programme : 1MWe, budget : 30 M€, répartis pour 20 M€ - partenaires industriels, 10 M€ - Union européenne (Feder), l'Etat (Programme des investissements d'avenir piloté par l'Ademe) et la région PACA.

(*) Atmostat, CNR, CEA, GRTgaz, Grand Port Maritime de Marseille, Leroux & Lotz Technologies, McPhy Energy et TIGF

d'après un article paru sur batiactu

Partagez sur :
  • email
  • Facebook
  • Google
  • LinkedIn
  • Twitter
Cet article a été lu 85 fois.

Commentaires


(champ optionnel)
(champ optionnel)
Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'association Solaire en Nord se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.
 

A propos

"Solaire en Nord" Association loi 1901 créée en 2005.
Cliquez ici pour plus de détails.

Archives

Catégories

Propulsé par PivotX - 2.3.6
 

Solaire en nord