Inscrivez-vous à la Newsletter

La route de l'énergie

Rechercher


Derniers commentaires

Torck (EDF et la transit…): et pourquoi est-ce EDF qui doit être l’acteur majeur de la transition énergétique? Et la liberté d’en…
Wetzel (COP 21 : le grand…): Nous y avons cru et nous avions raison ! après avoir consulté mes chiffres de production du 01 janvie…
Wetzel (Solaire en Nord 1…): Déjà 10 ans, nous y avons cru et nous avions raison ! Et pour confirmer cela : après avoir pris conna…
ROSSIGNOL (Arnaque, vous ave…): Moi même victime du photovoltaique par la société Groupe Solaire de France qui fait de la publicité s…
BERMEJO Paul (La Route de l’Ene…): Avec un ami, nous souhaitons participer à la route de l‘énergie des 26 au 29 septembre prochain. Nous…
Doucet Teddy (Une centrale phot…): Bonjour, ayant participer à l’installations et aux montages de ce site de panneau solaire , je trouve…

« L'électricité renouve… | Accueil | Cette famille vit à b… »

L'autoconsommation se met au collectif

Jeudi 01 juin 2017 à 16:21 Mots clés utilisés:

Produire l'électricité de manière décentralisée sur le toit d'un immeuble collectif et la consommer directement sur place dans les appartements en location et en copropriété, les locataires et les bailleurs y ont un intérêt équivalent. Une récente ordonnance ouvre la voie...

Publié le 10 mai 2017, le décret d’application de l’ordonnance relative à l’autoconsommation d’électricité solaire photovoltaïque, précise la notion d’opération d’autoconsommation collective, définition très attendue par de nombreux porteurs de projets.
Ce décret facilite le montage de ce type d’opération en fixant les principes généraux de répartition de la production entre consommateurs d’un même bâtiment. Il prévoit de lier par l’intermédiaire d’un contrat le gestionnaire du réseau public de distribution concerné et la personne morale organisatrice de l’opération.
Ce modèle peut contribuer à délester les réseaux électriques et à diminuer les coûts de la transition énergétique.

L'exemple allemand, des millions d’appartements, de logements et de commerce potentiellement alimentés

Au moment où chez nos voisins allemands, le salon InterSolar Europe 2017, salon de référence sur les énergies renouvelables s'annonce (du 31 mai au 2 juin), il est intéressant de voir comment ce dossier de l'autoconsommation collective mobilise. Une récente étude évalue à 3,8 millions d'appartements ou de bureaux qui pourraient être concernés tels que immeubles collectifs et immobiliers commerciaux. Estimation : quatre milliards de kilowattheures produits et consommés sur place.
Potentiel immense, très peu exploité assurément, le soutien des pouvoirs publics y compris au plan politique est clairement posé. Gagnant-gagnant, fournisseurs et consommateurs devraient pouvoir profiter du soutien de ce programme. Alors que jusqu'à présent le développement du photovoltaïque (contrairement à la France) s'est développé sans aides directes, une subvention de 2,2 à 3,8 centimes par kilowattheure est à l'étude.
A noter que la loi française prévoit également une dérogation à l’obligation d’être rattaché à un périmètre d’équilibre pour les installations inférieures à 3 kWc en autoconsommation et dont l’excédent de production est injecté sur le réseau. Solaire en Nord se félicite de cette possibilité offerte.

Partagez sur :
  • email
  • Facebook
  • Google
  • LinkedIn
  • Twitter
Cet article a été lu 87 fois.

Commentaires


(champ optionnel)
(champ optionnel)
Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. l'association Solaire en Nord se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.
 

A propos

"Solaire en Nord" Association loi 1901 créée en 2005.
Cliquez ici pour plus de détails.

Archives

Catégories

Propulsé par PivotX - 2.3.6
 

Solaire en nord